Berthe et Maurice Bénard, hôteliers

« Travail opiniâtre vient à bout de tout »

En 1935, Marie Quentier cède la propriété de l’Hôtel Transcontinental à sa bru, Berthe Bénard née Foucher.

Le couple Bénard-Foucher en assurera la gestion jusqu’en 1949 et y opérera un service de taxi en plus de procéder, dès 1935, à la construction de son établissement jumeau à Val-d’Or : l’Hôtel Continental. L’établissement d’Amos abritera également d’autres services, dont le journal Northern Québec Miner (vers 1930), l’Imprimerie Centrale et le Terminus d’autobus (vers 1950).

Le Transcontinental sera mis en location dans les années 1950, puis acquis par Hector Hudon au début des années 1960. En 1972, le bâtiment sera toutefois détruit par un violent incendie et ne sera pas reconstruit par la suite. Ainsi, au cours de ses 50 années d’existence, l’hôtel aura été la propriété de la famille Bénard pendant 40 ans.

Images

Berthe et Maurice B�©nard, propri�©taires, devant l�™Hotel Transcontinental

Berthe et Maurice B©nard, propri©taires, devant l™Hotel Transcontinental

Plus de détails sur ce document

Citer ce document :

Société d'histoire d'Amos, “Berthe et Maurice Bénard, hôteliers,” « Maurice Bénard, rêveur opiniâtre » / Pré-Nord postcolonial; un paysage sonore, consulté le 26 octobre 2020, http://expo2017.societehistoireamos.com/items/show/13.

Partager via